AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

 ► your soul needs surgery


poster un nouveau sujet répondre au sujet


avatar
dopamine

pseudo : jin
bitchtalk : 16
crazy since : 18/01/2014
nm;points : 7161
i'm a super(zero) :
0 / 1000 / 100

physically, i am : 22
i come from : jeju

MessageSujet: ► your soul needs surgery   Lun 3 Fév - 3:01




« song nam kyu & kim hee sun »



   






c’était bien la première fois qu’il mettait les pieds dans un endroit pareil, ce qui n’était pas nécessairement surprenant du fait qu’il venait d’un coin d’île pratiquement inhabité, et beaucoup plus rural qu’urbain. ce qui voulait aussi dire que la culture se passait beaucoup plus en terre que dans les livres, et qu’il était difficile pour un enfant comme lui d’aller se balader dans une plus grande ville pour visiter des lieux comme celui-ci. bon, le musée n’était sans doute plus comme il l’avait été, et la splendeur des statues était probablement amoindrie par le temps et la température, mais les statues les mieux conservées évoquaient sans aucun doute le talent des sculpteurs les ayant fait de leurs mains. bien entendu, cela aurait pu être dans un but culturel qu’il se soit aventuré là, et cela aurait sûrement été moralement mieux pour lui d’avoir ce genre de raison, mais malheureusement, ce n’était pas le cas, et même loin de là. il cherchait plutôt à s’abriter de la chaleur torride du soleil qui brûlait sa peau blême, et de calmer son pauvre coeur qui battait à la chamade à la suite d’une rencontre difficile avec un autre patient, qui s’avérait être dans un état psychologique peu agréable. sa présence avait presque fait tourner de l’oeil au garçon, mais heureusement, il avait pu s’éloigner avant que le pire ne se produise, et il s’était réfugié dans une pièce sombre et fraîche. les statues y étaient pratiquement intactes, mais honnêtement, il s’en fichait complètement. sa tête lui faisait mal et l’adrénaline coulant brièvement dans ses veines l’avait rendu tremblant et faible. c’est peu dire qu’il n’était pas d’excellente humeur, et cela ne s’améliora pas quand il entendit des pas dans une des pièces adjacentes. il se tendit dès le premier bruit, mais, presque étonnamment, rien ne vint envelopper son esprit. pas de frissons, pas de tensions, pas d’étourdissements. pas de pulsions. le soulagement fut presque instantané, mais cela ne l’aidait pas à juger du degré de danger qu’il y avait à se retrouver dans la même pièce que la personne. bien entendu, il y avait toujours possibilité d’évaluer la situation en temps voulu, c’était facile pour lui de déterminer si une personne lui voulait du mal simplement en ressentant les pulsions agressives émanant de l’autre, mais il y avait toujours un problème de taille depuis son arrivée... les soldats. ces derniers étaient dangereux, et souvent imprévisibles, bien qu’ils soient souvent sans pulsions. c’était rare que quelqu’un attaque sans avoir de pulsion d’abord, mais les endo les plus près du point 0 n’émettaient aucune pulsion, et pouvait malgré ça attaquer et tuer quelqu’un sans remord ni émotion, et c’était très inquiétant pour lui qui comptait sur son don pour s’éloigner de toute situation dangereuse. bien vite, il se releva, sur ses gardes, mais ses épaules retombèrent dès que le visage de l’inconnu pas si inconnu fut visible de son coin sombre. il lâcha un soupir de soulagement et avança d’un pas, quelque peu hésitant, quand même, sa voix un peu faible alors qu’il se tente; « nam kyu? qu’est-ce que tu fais ici.. ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
endorphine

pseudo : lilissa
bitchtalk : 20
crazy since : 18/01/2014
nm;points : 7165
i'm a super(zero) :
0 / 1000 / 100


MessageSujet: Re: ► your soul needs surgery   Lun 3 Fév - 20:36

La vie du jeune garçon était continuellement bousculer depuis son arrivée à Jakarta, ses idées s’emmêlaient et son idéologie du projet devenait de plus en plus trouble. À chaque matin il se réveillait seul dans cette horrible maison entouré de ses poupées hideuse. Bien qu’elles le faisaient flippé quelque fois, Nam Kyu commençait enfin à apprécier, malgré que ce n’est pas vraiment le terme, en fait, elle ne lui faisait plus rien. Rare sont les fois où ressentait quelque chose. Les sentiments, réactions et pulsions quittaient tous peu à peu le corps du jeune endo pour le laisser vide de toute réaction. S’était ce que ses parents voulaient non? S’était ce que tous voulaient pour lui non? Pas tout à fait, ne reste que les dire de Ginger le troublaient toujours et encore. Tu n’es pas un robot Kyu… Pourquoi tu ne veux pas être un humain normal… Arrête de vouloir être ce que les autre veulent et sois toi-même… Vit ta vie comme tu le souhaite et oubli ce projet, il veulent créé un monstre de toi et je sais que tu n’es pas un monstre… Mais qu’est-ce être humain? Toute sa vie lui avait été dictée, on lui avait appris à vivre ainsi, pour lui être «humain » s’était ainsi.  Il avait besoin de sortir et d’observer les autres, pourtant il y en avait beaucoup comme lui. Où son cher ami voulait en venir? De l’autre côté il avait Hee Sun qui lui dictait le contraire, qu’il ne devait pas abandonner ce qu’il faisait, qu’il .tait proche de son but. Il était si mélanger. D’ailleurs cette sensation le perturbait. Il n’avait jamais ressenti cela de sa vie. Il n’avait jamais eu affaire à hésiter. Jamais.

Par un après-midi nuageux, Nam Kyu sortit se promener pour une fois de plus observer ses confrères. Il voulait savoir, apprendre des autres. Toute sa vie on lui avait brimé le droit de rencontrer des gens, il ne pouvait pas avoir d’ami ou d’avoir simplement une quel qu’on que relation avec qui que ce soit. Il marchait doucement dans la ville, visitant certain coin qu’il n’eau le temps de visiter depuis son arrivé. Le petit brun fut étonné de voir le nombre d’attraction qui s’offrait à eux ici. Mais une bâtisse attira son œil plus qu’une autre. Le musée de cire. Que cela pouvait-il bien être? Il n’avait aucune notion par rapport aux musées et encore moins des musées de cires. Il poussa la porte d’entrée nonchalamment et commença à visité l’endroit pièce par pièce. Certaine sculptures aurait bien pu donner froid dans le dos, mais Nam Kyu restait froid face à ces « chose » La seule chose qui lui passa par la tête était Y’a vraiment des gens qui payait pour voir ses trucs là? C’est en tournant le coin d’un couloir qu’il fit face à un visage bien trop connu au jeune homme.

«nam kyu? qu’est-ce que tu fais ici.. ?»

Bonne question Watson. Que faisait-il ici? Même lui en avait encore aucune idée certaine.  Il se promenait il a décidé de pousser la porte et le voilà. Il prit le temps de réfléchir à la question pour lui répondre lâchement;;

« J’en ai aucune idée… je me suis perdu dans mes pensées je crois…»

C’est surement le destin qui l’avait guider jusqu’ici. S’était surement ça…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
dopamine

pseudo : jin
bitchtalk : 16
crazy since : 18/01/2014
nm;points : 7161
i'm a super(zero) :
0 / 1000 / 100

physically, i am : 22
i come from : jeju

MessageSujet: Re: ► your soul needs surgery   Dim 9 Fév - 5:34

il sentit son sourcil se lever de lui-même sur son front, démontrant la légère surprise et la confusion qu’il avait éprouvé à l’entente de la raison plutôt simpliste du garçon. plaçant une main prudente sur l’épaule d’une des statues pour se stabiliser, il secoua la tête, ne souhaitant même pas imaginer à quel point il fallait être en effet perdu profondément dans ses pensées pour atterrir dans un endroit pareil sans s’en rendre vraiment compte. surtout compte tenu du fait que le musée était relativement éloigné du centre-ville, et encore plus des lieux d’habitation, et en gros un euphémisme pour dire qu’il était loin de toute route commune, assez loin dans la zone abandonnée du nord de la ville. c’était assez peu probable qu’il se soit simplement rendu dans les environs par pur hasard, en marchant clopin-clopant, la tête dans les nuages. c’était des kilomètres à faire à pieds, et bien que le plus jeune soit un enfant-soldat, c’était plutôt suspicieux qu’il ait fait autant de chemin sans même le remarquer... bien qu’au fond, il s’en fichait comme de sa première paire de chaussette de la raison principale de sa présence. c’était juste un très drôle d’endroit pour se balader calmement, au milieu de nulle part. les plus cinglés pouvaient très bien se cacher dans les environs; chose qu’il n’avait pas nécessairement pris en compte non plus, mais il était dans un état de panique, et donc incapable de penser logiquement. c’était son excuse, et elle était nettement meilleure que celle de nam kyu... mais peut-être que ce dernier n’avait pas envie de donner d’excuse, et ne considérait probablement pas le besoin d’en trouver une. ce n’était pas comme s’il avait vraiment besoin d’expliquer sa présence, il était tout de même en lieu public. il secoua la tête de nouveau et se redressa, retroussant le nez en jetant un œil vers le garçon à nouveau, le jugeant un peu plus minutieusement. il avait l’air troublé, perturbé peut-être même, et en soit c’était quelque chose d’assez particulier, voir inquiétant. le jeune homme n’avait pas l’habitude d’afficher autre chose qu’un air neutre, indifférent presque, et c’était en accord avec le genre de sentiment qu’il se devait de ressentir ; pratiquement aucun. quelque chose devait s’être passé pour que cela change, et ce n’était pas bon pour personne présent ici. il comptait sur nam kyu pour être l’un des seuls sur qui il pouvait compter, son absence de pulsions incontrôlées le mettant à l’aise, et il souhaitait vraiment que ça reste ainsi.

surtout que pour le plus jeune, il s’agissait d’une notion de survie, aussi. il était nettement plus en sécurité et en confort si les scientifiques jugeaient qu’il était sur la bonne voie, que s’il commençait à dériver et à chuter dans l’échelle. pinçant les lèvres avec une légère irritation, il s’avança et pencha la tête, croisant les bras nerveusement sur son torse, ses doigts tapant en rythme sur son propre biceps. « tu... as passé du temps avec lui, n’est-ce pas ? » il ne ressentit même pas le besoin de spécifier de qui il parlait, son ton suffisant pour faire comprendre au soldat qu’il n’était pas particulièrement fier de lui, voir même un peu déçu. oh, il ne pouvait quand même pas l’empêcher de parler avec qui il voulait, mais il préférait tout de même lui éviter des mauvaises influences, mais si ce dernier se jetait dans les bras d’une mauvaise graine, il ne pouvait plus faire grand chose, sinon tenter de reconstruire la porcelaine craquelée de la perfection qu’était censé représenter son ami.

« c’est un endroit étrange pour aboutir quand on est perdu dans ses pensées. » il soupira, laissant déjà tomber la conversation qu’il savait inutile d’avoir, son regard déviant sur une statue qu’il ne reconnaissait pas, et qui avait l’air tout bonnement ridicule, comme la plupart des autres statues, d’ailleurs. il tira le coin de la chemise de la statue la plus près, le tissu encore solide même après toutes ces années, et le relâcha tout aussi vite pour se retourner vers le jeune homme. « qu’est-ce qui se passe de si intéressant dans ta petite tête pour que tu t’y perdes assez pour atterrir ici ? » il osa un petit sourire, pas particulièrement chaleureux mais au moins amical, tentant de son mieux pour ne pas avoir l’air angoissé par le changement qu’il pouvait percevoir chez l’autre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
endorphine

pseudo : lilissa
bitchtalk : 20
crazy since : 18/01/2014
nm;points : 7165
i'm a super(zero) :
0 / 1000 / 100


MessageSujet: Re: ► your soul needs surgery   Dim 16 Fév - 18:27

Lui? Ah Ginger oui, faut dire qu’il n’a pas grand monde dans son entourage non plus. Les deux seules personnes que le petit endo est proche. De toute façon, le ton que le dopamine avait pris pour lui parler voulait tout dire aussi. Hee Sun ne l’aimait définitivement pas. Nam Kyu ne pouvait pas lui en vouloir non plus, il veut sont bien de toute manière, malgré que le cas contraire aussi. Les deux garçons voulaient le bien du petit brun, mais d’une manière différente de chaque côté. Nam Kyu baissa la tête en signe de réponse. Il savait qu’il allait décevoir son ami, mais il appréciait être en présence du Nora aussi. Sachant que Kyu n’ait jamais vraiment eu le droit à des contacts extérieur il n’a pas non plus la capacité de savoir ce qui est bien pour lui ou non.

« Ginger-hyung est mon ami aussi tu sais…»

Bien que cela n’ait aucun rapport avec la question poser plutôt, Kyu sentait le besoin de le dire, bien qu’il savait que cela n’aurait pas plus au plus vieux. D’ailleurs, le plus vieux changea toute de suite de sujet par la suite sachant à l’avance que cette conversation ne mènera nulle part. Il regarda l’environnement autour de lui. C’était bien loin d’être très charment. Il se demandait même comment son cher ami pouvait bien mettre sa main sur l’une de ces immondes choses. Le jeune adolescent ne connaissait aune personne qui était exposer ici, bien que dans un sens cela soit bien normal.

«qu’est-ce qui se passe de si intéressant dans ta petite tête pour que tu t’y perdes assez pour atterrir ici ?

C’est vrai qu’il se trouvait vraiment très loin du quartier résidentiel. Comment répondre à cette question. Disons que lui-même ne s’était pas rendu compte qu’il avait autant marcher. Le petit brun ne savait même dans quelle partie de la ville il était. Faut dire qu’en plus ses jambes semblaient être nettement plus faibles que ce matin. Avoir autant marché épuise quand même un peu.

Je… voulais comprendre ce que normal voulait dire pour Ginger.

L’a-t-il vraiment vue? Non pas vraiment de toute manière tout le monde est si différent des uns des autres. Ici rien ne semble vraiment être normal. Tous se font injecter toute les semaines des neurotransmetteurs et ce n’est pas tout le monde qui réagisse de la même manière. Est-ce qu’être normal est de ne pas réagir du tout ou c’est le point zéro qui est réellement normal? Normal. Ce mot qui le hante tellement. Être soi-même ou ce que les gens nous dicte, telle est la question…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ► your soul needs surgery   

Revenir en haut Aller en bas
 

► your soul needs surgery

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
nemesistv.com ::   :: utara :: wax museum-