AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

 maeri&twinnie. i'm glad you came.


poster un nouveau sujet répondre au sujet


avatar
dopamine

pseudo : dday.
bitchtalk : 10
crazy since : 21/01/2014
nm;points : 7136
i'm a super(zero) :
0 / 1000 / 100

physically, i am : 25
i come from : jeju.
and my heart is : utterly free.
i feel like : good, i guess.

MessageSujet: maeri&twinnie. i'm glad you came.   Mer 22 Jan - 18:47

i'm glad you came.

S’il y avait bien une chose que Mee Joo regrettait de la vie avant le déménagement forcé, c’était bien le logement. Non seulement elle se retrouvait séparée de Seung Joo et de Mae Ri, mais en plus, elle se trouvait maintenant dans une maison creepy à souhait. Non définitivement, elle n’était pas des plus heureuses ! Ce qui ne l’avait pour autant pas empêcher de ne rien dire et d’essayer de rassurer son frère un peu. Bon, les chances que ça ait fonctionné étaient pratiquement nulles, mais on pouvait toujours espérer ! Surtout qu’elle ne pouvait pas non plus s’empêcher d’avoir espoir que les deux personnes se tiendraient tranquille, non franchement, peu de chance. Elle devait avouer que leurs présences serait des plus réconfortantes, mais elle n’était pas trop certaine des règles qui devaient être apparues avec le changement. Généralement, elle passait le plus clair de son temps avec son jumeau et elle s’efforçait que ce soit encore le cas maintenant, Seung Joo étant le seul qui pouvait réellement la réconforter. Puis, de l’autre côté, elle s’inquiétait réellement pour Mae Ri, qui était somme toute plus jeune et à ses yeux plus fragile - même si au final Mee Joo elle-même l’était probablement plus.

Le problème, c’était qu’en plus d’être privée des personnes les plus importantes à ses yeux, la demoiselle était également privée de distractions ! Pas de télévision avec le câble pour regarder des séries bidons - ce qui était de toute évidence un drame, et il n’y avait pas de bouquin digne de ce nom qui avait attiré son attention, non décidément, elle ne voyait pas de solution à son mal-être passager. Finalement, elle se décida à tester le tuyauterie de la maison en passant sous la douche. Pas que ça risquait de l’occuper, mais bon. au moins elle serait propre. « Shit, c’est froid ce truc. » Fut la première réaction qu’elle eut lorsqu’elle ne trouva pas de l’eau automatiquement chaude dans la douche. Son chez soi lui manquait au final, même si elle pouvait deviner que ses parents devaient être plus que content d’être enfin seul, sa mère ayant maintenant l’occasion de dépenser à souhait. Ce n’était même pas réconfortant de penser ainsi. Une fois sortie de la douche, Mee Joo enfila des vêtements au hasard, soupira pour la énième fois depuis le début de sa journée avant d’aller se laisser tomber sur une surface molle dans ce qui pouvait être considéré comme le salon.

_________________
    I read them all one day When loneliness came and you were away Oh they told me nothing new, But I love to read the words you used. Do you understand that we will never be the same again? The future's in our hands and we will never be the same again
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
serotonine

pseudo : rainy.
bitchtalk : 8
crazy since : 21/01/2014
nm;points : 7130
i'm a super(zero) :
0 / 1000 / 100

physically, i am : 25
i come from : jeju.
and my heart is : closed. i don't have time for this.

MessageSujet: Re: maeri&twinnie. i'm glad you came.   Mer 22 Jan - 19:26

Décidément, ce nouveau chez lui allait le rendre dingue. Non seulement par le manque de confort chaleureux, mais également par l’absence de sa jumelle, voire même l’absence de vie humaine tout court. Lui qui n’avait jamais été laissé seul plus de quelques minutes se retrouvait plongé dans un monde fort ennuyant. Même avec quelques jours passés dans ce drôle d’endroit, Seungjoo ne pouvait s’imaginer y vivre. C’était trop solitaire, trop séparé, trop loin, trop tout. Si bien qu’il passa rapidement sa main dans ses cheveux à la couleur vive – faute de Meejoo – avant de se lever du divan où il venait de passer pas loin de quinze minutes à fixer le mur devant lui. Il devait retourner auprès de sa sœur, mais également de Maeri. Elles avaient besoin de lui, il en était convaincu puisqu’un malheur était si vite arrivé en son absence et il ne pourrait vivre avec le fardeau d’un accident.

Dénicher la cadette ne fut pas la chose la plus ardue au monde, la trouvant aisément dans sa nouvelle demeure et ne se fit pas prier pour la trainer avec lui jusque chez Joo, non sans avoir pris la peine de s’assurer que tout allait bien et fait le tour des lieux. Seungjoo détestait ce nouvel endroit, ayant l’impression qu’un danger se cachait au moindre coin de rue ce qui fit en sorte que ses doigts restaient fermement agrippés au poignet de la cadette pour la savoir à proximité en tout temps. Arrivé chez sa jumelle, il ne toqua évidemment pas et entra tout simplement, ne relâchant son emprise sur Maeri uniquement lorsque la porte fut refermée et verrouillée derrière eux. « Je t’emmène de la visite ! » Par visite, il entendait son humble présence et celle du bébé de la famille.

Le simple fait de ne plus être séparé de sa sœur de sang semblait lui retirer un stress énorme des épaules et il ne rata pas la moindre seconde pour partir à sa recherche et la trouver dans son salon. « T’as mauvaise mine. Ça va ? » Disant ces mots, l’aîné s’approcha suffisamment pour pouvoir prendre le visage de la jeune femme entre ses mains et la regarder dans les yeux, visiblement plus qu’inquiet. « On t’as voulu du mal ? T’as faim ? T’as froid ? T’as chaud peut-être ? Parce que moi j’ai chaud. » Or, dans son cas ce n’avait rien d’étonnant puisqu’il avait toujours chaud, mais ça c’était une toute autre histoire. Instantanément, son regard se leva aussitôt vers Maeri. « Et toi, t’as mangé ? » Tout ça pour se rendre compte que la question devrait plutôt se tourner vers lui qui avait oublié de se nourrir dans les dernières vingt-quatre heures, ayant eu d’autres préoccupations à s’occuper – tel que faire le tour de sa propre maison et passer trop d’heures à inspecter le moindre recoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
endorphine

pseudo : myrtille / myreil.
bitchtalk : 7
crazy since : 21/01/2014
nm;points : 7129
i'm a super(zero) :
0 / 1000 / 100

physically, i am : 22
i come from : jeju-do.
and my heart is : my heart will go ooooon ~

MessageSujet: Re: maeri&twinnie. i'm glad you came.   Jeu 23 Jan - 3:04

Depuis qu’on l’avait enlevée à sa ville natale, la demoiselle était comme perdue. Elle n’avait pas la moindre idée de ce qu’on attendait d’elle ici. Elle savait que dès qu’un ordre apparaîtra, elle aurait à l’exécuter, mais que faire en attendant que cet ordre, cette mission se présente à elle? Assise sur le dos, le dos contre la porte de sa chambre qui était demeurée fermée depuis son arrivée, elle attendait. Elle avait supplié qu’on la laisse sortir, elle était passée par toute la gamme d’émotion, faisant même preuve de violence. Au final, on ne lui avait pas ouvert la porte puisqu’elle représentait un danger pour le moment. C’est pourquoi elle prit son mal en patience. Il lui était difficile de contenir ses émotions puisqu’on l’avait séparé des jumeaux et qu’on refusait de la laisser sortir pour les chercher. On avait heureusement eu la décence de lui affirmer qu’ils n’étaient pas bien loin, qu’eux aussi avaient été déportés jusqu’à Jakarta. C’est probablement cette petite pièce d’information qui lui donnait la force de ne pas s’acharner et de ne pas détruire tout ce qu’il y avait dans sa chambre à la recherche d’une échappatoire. Cela faisait bientôt une journée complète qu’elle se contenait lorsque la porte fut enfin ouverte.

Rapidement, la jeune femme s’échappa de sa chambre. Elle tenta malgré tout de rester calme, elle ne voulait pas alerter ses gardes de peur qu’ils ne l’enferment à nouveau. Elle fit rapidement le tour de sa nouvelle demeure, cherchant du regard les échappatoires et les gravant dans sa mémoire. Mais elle ne trouva rien de bien intéressant. Un peu sombre et déprimante, mais rien de bien grave. C’est en arrivant dans le salon que la porte fut ouverte toute grande. Son expression se teinta rapidement de joie, un grand sourire venant prendre place sur ses lèvres lorsqu’elle aperçut la chevelure orange de la personne la plus importante à son cœur. Elle ne se fit pas prier pour s’élancer dans ses bras et lui faire un grand câlin alors que ses yeux se remplissaient de larmes de joie. Mais ces dernières ne coulèrent pas puisque son aîné l’entraîna aussitôt à l’extérieur. Ce fut sa première sortie à Jakarta, mais elle n’eut pas le temps de regarder le paysage puisqu’elle se concentra sur le chemin qu’ils prenaient. Maeri n’avait même pas besoin de demander où ils allaient, elle savait très bien que la destination finale n’était autre que l’endroit où se trouvait Mee Joo.

Ce n’est qu’une fois dans la nouvelle demeure de sa grande sœur que Maeri retrouva son calme. Ils étaient tous les deux-là, et en bonne santé de toute évidence. Certes épuisé, un peu déprimé, mais personne ne semblait leur avoir fait le moindre mal. Ce n’est qu’à ce moment que la jeune fille se rendit compte qu’elle n’avait rien mangé depuis des jours et qu’elle avait très mal dormi depuis son arrivée à Jakarta. Afin de ne pas trop alerter ses ainés, elle se glissa discrètement sur l’un des canapés afin d’éviter qu’elle ne perde pied et s’effondre devant eux. Lorsque Seung Joo lui demanda si elle avait mangé, elle secoua légèrement la tête de droite à gauche tout en plaçant une main sur son ventre, persuadée que ce dernier allait se plaindre d’une minute à l’autre.

_________________


why are you hiding it? My lips that make you hot, my touch that makes you tremble. Your eyes looking at me, your breath that touches me, don’t you want me? The fantasy you’ve dreamed of, I’ll give it to you. i wanna love you. i wanna feel you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
dopamine

pseudo : dday.
bitchtalk : 10
crazy since : 21/01/2014
nm;points : 7136
i'm a super(zero) :
0 / 1000 / 100

physically, i am : 25
i come from : jeju.
and my heart is : utterly free.
i feel like : good, i guess.

MessageSujet: Re: maeri&twinnie. i'm glad you came.   Jeu 23 Jan - 16:31

Bien que c’était une situation plutôt prévisible, Mee Joo fut surprise d’entendre la voix de son jumeau dans son logement. Elle se redressa rapidement et regarda autour d’elle. Elle fut évidemment plus que contente de les voir tous les deux, sains et saufs. Cela la fit sourire alors qu’elle regardait son frère venir vers elle visiblement inquiet. S’en suivit alors une foule de questions qui ne la surprenait pas du tout, c’était du Seung Joo tout craché que de sauter aux pires scénarios. « Je suis seule, je vois difficilement qui pourrait me vouloir du mal. » C’était un point plus ou moins important qu’elle venait de soulever alors qu’elle regardait son frère se retourner vers Mae Ri pour lui poser une question. Manger, voilà quelque chose à laquelle elle avait à peine pensé, c’était tout juste si elle avait grignoté quelques petits trucs. Mais avant tout, il fallait faire les choses plus importantes. Elle entoura son frère de ses bras et se serra contre lui, sa présence était des plus rassurante, c’était l’évidence même. « Je suis contente de te voir. » Il fallait bien le dire quand même !
Et forcément, il ne fallait pas oublié la présence de l’autre personne, tout aussi importante. Elle se leva donc après avoir lâché son jumeau et se dirigea vers Mae Ri avec un mince sourire, elle semblait bien aller, c’était l’important. Mee Joo serra également la cadette dans ses bras en lui demandant : « Tu vas bien ? » Bah oui, après tout, si elle était généralement celle qui était protégée, ses instincts protecteurs se réveillaient quand ça concernait Mae Ri. Il fallait qu’elle s’assure que cette dernière se porte bien.

Une fois qu’elle s’était assurée du bien être des deux êtres, elle se sentit plus calme. Tout allait bien, ils étaient à nouveau ensemble.« Je crois que manger pourrait nous faire du bien à tous. Tu veux que je m’en occupe ? » Question idiote considérant que la réponse serait très certainement non ou peut-être quelque chose comme « absolument pas ». Seung Joo ne l’avait jamais laissé faire quelque chose qu’il jugeait comme ‘dangereux’ ce qui voulait dire à peu près toutes les activités que les gens faisaient normalement. Ça ne l’avait jamais dérangé, même si évidemment, elle aimerait bien s’occuper d’eux aussi parfois.

_________________
    I read them all one day When loneliness came and you were away Oh they told me nothing new, But I love to read the words you used. Do you understand that we will never be the same again? The future's in our hands and we will never be the same again
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
serotonine

pseudo : rainy.
bitchtalk : 8
crazy since : 21/01/2014
nm;points : 7130
i'm a super(zero) :
0 / 1000 / 100

physically, i am : 25
i come from : jeju.
and my heart is : closed. i don't have time for this.

MessageSujet: Re: maeri&twinnie. i'm glad you came.   Jeu 23 Jan - 22:09

Jamais trop prudent. Qui sait si un individu suspect ne se cachait pas dans un placard, surveillant le moment idéal pour profiter de la situation quand le plus vieux ne serait pas là ? Depuis leur arrivée à Jakarta, Seungjoo avait été plutôt séparé de Meejoo pour des raisons diverses, mais à partir de maintenant c’était terminé. Il allait recommencer à empiéter dans sa vie, ainsi que dans celle de Maeri. « On ne sait jamais ce qui pourrait arriver à une jolie jeune femme seule. » Automatiquement, quand Meejoo passa les bras pour le câliner, il lâcha son visage pour la serrer doucement contre lui, tout de même rassuré qu’elle se porte bien. « Et moi donc. Tu sais bien comment ça m’inquiète quand je suis pas avec toi. » Le premier qui tenterait de nier ce fait aurait sérieusement besoin d’un bon psy – ou d’une excellente paire de lunettes.

Le moment de tête à tête de jumeaux se termina lorsque Meejoo le délaissa pour aller vers Maeri, permettant à Seungjoo de tout simplement s’asseoir à la place libérée par sa sœur. Son regard navigua vite-fait dans les alentours afin d’observer l’endroit. Déjà, l’endroit semblait un peu plus chaleureux que sa nouvelle demeure, mais ça n’avait tristement rien à voir avec la maison. La vraie maison. Avec leurs parents. Ils allaient lui manquer, c’était évident puisque c’était déjà un peu le cas. Ça passerait vite, mais il était difficile de ne plus se savoir sous supervision parentale. Comme si, dorénavant, c’était à lui seul de veiller aux bien-être des deux jeunes femmes – même s’il y veillait déjà beaucoup trop précédemment, mais c’était l’impression que la situation laissait.

Son attention revint ensuite se porter sur les deux jeunes femmes, dont principalement la proposition que sa jumelle prépare quelque chose à manger. À peine venait-il de s’asseoir que l’aîné se releva, le sourire aux lèvres en ramenant Meejoo à sa place initiale. « Hors de question, je m’en occupe, j’ai pas envie que tu te coupes. Une préférence ? » Sa question s’adressait autant à l’une qu’à l’autre, désirait au moins avoir le choix de celles-ci sur le repas. Il usa ensuite de ses jambes pour se rendre jusqu’à la cuisine dans laquelle il fouilla le frigo et les armoires pour se rendre compte qu’il était peut-être temps de sortir un peu faire quelques commissions. « Faudrait peut-être penser à aller acheter quelques trucs bien vite… » Certes, Seungjoo savait cuisiner, mais pas grand-chose ni avec n’importe quoi puisque de manière générale, c’était toujours leur mère qui avait assuré cette tâche quotidienne – sous une certaine supervision à partir du coin de la cuisine, mais quand même.

_________________


Inseparable from birth, You couldn't find one without the other.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: maeri&twinnie. i'm glad you came.   

Revenir en haut Aller en bas
 

maeri&twinnie. i'm glad you came.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
nemesistv.com ::   :: timur :: residential area :: little theater-